Alimentation électrique de la plateforme et des moteurs

Carte d'alimentation StromPi2

L'autonomie électrique du ROV est une question importante. Jusqu'à présent, étant en phase de réflexion, j'ai utilisé une alimentation séparée pour le plate-forme (un powerbank délivrant 5V) et une alimentation pour les moteurs (batterie NiMH à 7,2V). L'utilisation de deux batteries est très intéressante car cela permet d'avoir globalement plus d'autonomie, mais cela a des répercussions en termes de poids, de coût et d'encombrement. De plus, l'alimentation à 7,2V pour les moteurs n'est pas suffisante.

Carte de gestion de l'alimentation

Après une recherche, j'ai trouvé une carte permettant d'assurer l'alimentation d'une Raspberry Pi avec une tension entre 6 et 61Vcc et fournit la fonctionnalité UPS: la StromPi 2. Cette carte permet d'adapter la puissance délivrée aux plages souhaitées pour alimenter une Raspberry Pi. Elle permet aussi de délivrer une tension de puissance si nécessaire (alimentation en 5V jusqu'à 3A via USB normal ou micro).

Un des avantages de cette carte est de permettre une alimentation principale et une secondaire de secours. Il y a une communication sur le port GPIO 21 pour connaître le type d'alimentation et être informé du basculement de l'alimentation principale à l'alimentation de secours. Comme dans notre cas, le but est justement de ne pas avoir deux alimentations, j'ai ouvert le cavalier T-Pin pour qu'aucune information ne soit envoyée sur le port GPIO 21 qui est utilisé pour contrôler un des moteurs en PWM. La documentation complète en français décrit 'ensemble des paramétrages qui peuvent être réalisés à l'aide des cavaliers sur la carte. Attention toutefois à bien vérifier le nom des paramètres en face des pins car il y a des différences entre la documentation et la carte que j'ai.

Description des cavaliers de configuration et des ports d'entrées-sorties de la carte StromPi 2

Voici une description de la position des cavaliers:

  • Commutateur de mode: WIDE. Attention il y a deux cavaliers pour le mode (un en haut de la carte et un en bas). A priori les deux doivent être sur la même position.
  • T-Pin: ouvert (ceci évite d'envoyer l'information de basculement d'alimentation sur le port GPIO 21 qui est déjà utilisé dans notre cas)/
  • Reset: fermé (permet de réinitialiser la carte s'il y a un problème avec l'alimentation principale. Comme nous ne disposons que d'une alimentation, cela n'a pas d'intérêt).

Batterie

Je n'ai pas à acheter de batterie pour le moment car je peux utiliser des batteries dont je dispose. L'idée est d'utiliser un accumulateur qui permettre de délivrer une alimentation en 12V. En effet, les moteurs, et sûrement à terme l'éclairage vont nécessiter un voltage plus élevé que 5V-1.5A.

Pour ma part, j'utilise un accumulateur Tekkeon myPowerALL MP3450i, mais ceux-ci ne sont plus disponibles à la commande (et leur site Web semble arrêté).

D'autres produits de ce type doivent parfaitement faire l'affaire. Attention toutefois à bien sélectionner un matériel qui permette de délivrer plus que 5V, avec une capacité importante pour assurer un maximum d'autonomie mais aussi et surtout avec des dimensions qui permettront de le glisser dans l'enveloppe étanche avec le reste du matériel (attention tout particulièrement à la largeur du produit). Même si je n'ai pas éprouvé ce matériel, je recommanderais l'achat d'un accumulateur de ce type car il me semble avoir les caractéristiques nécessaires au projet: